Voir mon panier

L’odeur du café

10,00

Premiers émois amoureux, premiers grands cris de joie, les amis, la bicyclette rouge, l’odeur du café…
L’espace d’un été, Dany Laferrière nous prête les yeux et l’âme de son enfance. Ce récit campe la vie pleine de surprises de Petit-Goâve la nuit ou sous le soleil, face à la mer des Caraïbes.

Texte intégral de Dany Laferrière, de l’Académie française, accompagné de sa traduction en créole haïtien.

Quantité :
Catégorie :

Description

« J’ai écrit ce livre pour toutes sortes de raisons. Pour faire l’éloge de ce café (le café des Palmes) que Da aime tant et pour parler de Da que j’aime tant. Pour ne jamais oublier cette libellule couverte de fourmis. Ni l’odeur de la terre. Ni les pluies de Jacmel. Ni la mer derrière les cocotiers. Ni le vent du soir. Ni Vava, ce brûlant premier amour. Ni le terrible soleil de midi. Ni Auguste, Frantz, Rico, mes amis d’enfance. Ni Didi, ma cousine, ni Zina, ni Sylphise, la jeune morte, ni même ce bon vieux Marquis. Mais j’ai écrit ce livre surtout pour cette seule scène qui m’a poursuivi si longtemps : un petit garçon assis aux pieds de sa grand-mère sur la galerie ensoleillée d’une petite ville de province. Bonne nuit, Da ! »

Dany Laferrière