LE PROGRAMME DE RÉHABILITATION
Suite aux dégâts causés par l’ouragan Matthew en octobre 2016, Haïti Futur s’est engagé à entreprendre et piloter la remise en état de 40 écoles afin de permettre aux enfants de retrouver rapidement un cadre scolaire.

Objectif

Entreprendre et piloter la remise en état de 40 écoles : 20 écoles de la commune de Camp Perrin, 10 à Maniche et 10 aux Abricots.

Critères de sélection des écoles

Pour permettre à un maximum d’élèves de retrouver rapidement le chemin de l’école, Haïti Futur se base sur 3 critères pour la sélection des écoles à réhabiliter, indépendamment de leur statut public ou privé :

  • Le nombre de classes : les grands établissements offrant les plus grandes capacités d’accueil seront réhabilités en premier.
  • Le niveau d’endommagement : les écoles les moins endommagées seront privilégiées.
  • La distribution géographique, afin qu’aucune section communale ne soit lésée.

Coordination avec les instances étatiques et les ONG

Le programme Haïti Futur a été présenté au Directeur Départemental de l’Éducation, M. Jean Miller Dorval, et au maire principal de la commune de Camp Perrin, M. Enor Tilus, au maire de la commune de Maniche, M. Jean David Brinard et au maire de la commune des Abricots.
La cohérence de la sélection des écoles est assurée par des rencontres régulières avec l’inspecteur académique des communes de Camp Perrin et Maniche, M. Jolivert Pierre.
Une coordination est également réalisée avec les autres organismes intervenant pour la réhabilitation des établissements scolaires de la commune, tels qu’UNICEF ou Save The Children, afin d’éviter les interventions en doublon.

Principe des travaux de réhabilitation dans les écoles

Face à l’impératif d’urgence, Haïti Futur ne réhabilitera que les écoles dont les murs sont intacts. Les travaux porteront sur la charpente et la toiture des bâtiments. Grâce à l’expertise des partenaires du programme, les travaux permettront de renforcer fortement la structure des bâtiments en corrigeant les erreurs de construction initiales.

Contrepartie pour les écoles réhabilitées

En contrepartie des travaux de réhabilitation réalisés par Haïti Futur, les établissements scolaires devront s’engager à accueillir les élèves d’un autre établissement endommagé pour permettre une deuxième vacation l’après-midi. De cette façon, en réhabilitant 40 écoles, les élèves de 80 établissements pourront reprendre progressivement les cours.

Soutien à la reprise de l’activité économique locale

A travers ce programme, Haïti Futur vise également à soutenir la reprise de l’économie locale en s’appuyant sur le secteur privé local. Des boss et des manœuvres des communes de Camp Perrin, de Maniche et des Abricots seront engagés pour réaliser ces chantiers.

Formation sur un chantier-école

Les boss charpentiers recrutés pour ce programme recevront une formation sur les techniques de renforcement des charpentes, dispensée par les professeurs du lycée professionnel salésien Don Bosco des Cayes.  Elle sera composée d’une partie théorique et d’une mise en pratique sur un chantier-école. Cette formation donnera accès à un certificat délivré par le lycée professionnel salésien Don Bosco des Cayes.

Les acteurs du programme ont convenu que l’école MEBSH de Picot sera le site du chantier-école. Les travaux de réhabilitation porteront sur le bâtiment de 9 salles de classes, et sur l’un des deux bâtiments sanitaires.

LES PARTENARIATS

Pour mener ce programme, Haïti Futur a établi des partenariats de référence :

icone checkLe lycée professionnel salésien Don Bosco aux Cayes, pour assurer la formation des boss sur les meilleures techniques de constructions,

icone checkJean Sprumont, fondateur des Ateliers Ecoles de Camp Perrin, en tant qu’expert technique sur les constructions parasismiques et paracycloniques,

icone checkPROTOS, pour la réhabilitation des latrines et des points d’adduction d’eau que l’organisme avait mis en place dans les écoles,

icone checkOXFAM, spécialisé dans la gestion de crise, pour l’approvisionnement rapide en matériaux de construction dans la mesure de ses stocks.

LES ÉCOLES BÉNÉFICIAIRES
COÛT ET FINANCEMENT PAR LOCALITÉ
Le coût total du programme est de 290 000€

Localité de Camp Perrin

150000 €
  • 20 écoles à réhabiliter : 20 x 7500 €

Localité de Maniche - Les Cayes

75000 €
  • 10 écoles à réhabiliter : 10 x 7500 €

Localité des Abricots (pour la Fondation Paradis des Indiens)

45000 €
  • Aide apportée pour la réhabilitation de 10 écoles

Tournage de 20 vidéos

20000 €
  • Création de contenus de formation sous forme vidéo

En plus des nombreux soutiens provenant des particuliers, de nombreux partenaires et sponsors ont participé à notre programme de réhabilitation .
C’est grâce à eux tous que le projet peut avancer afin de permettre aux enfants de retrouver le chemin de l’école.